Lobbyiste

Lobbyiste de l’environnement

Que signifie le métier de lobbyiste ?

Le lobbyiste défend les intérêts de l’organisation pour laquelle il travaille. Pour cela, il intervient auprès des personnes qui détiennent le pouvoir et tente d’influer sur leurs décisions. Il doit donc connaître toutes les lois et projets de lois en lien avec le secteur qu’il défend.

Le lobbyiste peut défendre un groupe de personnes, une cause, un intérêt économique, ou une opinion.

Le métier de lobbyiste de l’environnement

Dans le secteur de l’environnement, le lobbyiste doit influencer des politiques et/ou économiques dans l’objectif de défendre les intérêts de l’entreprise pour laquelle il travaille. Avec l’essor d’une prise de conscience environnementale chez les citoyens , le lobbyiste environnement a un bel avenir devant lui : les défis à relever sont de plus en plus nombreux.

Pour exercer, le lobbyiste doit s’enregistrer auprès de la haute autorité pour la transparence de la vie publique.

Quel est le rôle du lobbyiste de l’environnement ?

Le lobbyiste environnement fait le lien entre l’entreprise pour laquelle il travaille, les lois qui encadrent son activité et les décideurs (politiques, économiques..). Son rôle est non seulement de défendre l’entreprise pour laquelle il travaille, mais aussi d’y faire respecter les lois.

 

Quelles sont ses missions ?

  • Mettre en place une stratégie d’influence auprès des décideurs en effectuant un travail de recherche et veille documentaire démontrant les risques et enjeux encourus

 

  • Intervenir auprès des politiques et autres décideurs pour défendre son entreprise

 

  • Faire respecter la loi au sein de l’entreprise

 

Quel est le profil du lobbyiste environnement ?

Pour être capable de faire respecter la loi et d’influencer les décideurs, le lobbyiste environnement doit avoir de grandes compétences juridiques et connaître les lois environnementales en plus de parfaitement connaître son secteur d'activité. Il doit aussi avoir des compétences en négociation et bien connaître les règles économiques et fiscales.

 

Bien sûr, il doit aussi avoir une aisance relationnelle et savoir parler en public et rédiger des comptes-rendus.

Diplômes et expérience requis

Diplômes

Pour devenir Lobbyiste de l’environnement, il est possible de suivre une formation spécialisée dans le développement durable. Green Management School vous propose de suivre une formation spécifiquement liée aux problématiques environnementales pour faire de vous un lobbyiste équipé pour répondre aux enjeux du secteur.

Expérience

Il est possible d'exercer le métier de lobbyiste environnemental dans une entreprise, une association ou une ONG après une expérience de 2 ou 3 ans dans un cabinet de lobbying éthique

Le salaire du lobbyiste environnement

D’après Orientation.com, un lobbyiste de l’environnement peut espérer gagner un salaire entre 1 950 euros net par mois et entre 2 700 et 2 930 euros net par mois avec de l’expérience.